Ecole doctorale esthétique, sciences et technologies des Arts - ED 159 - Université Paris 8
http://www.edesta.univ-paris8.fr/spip.php?article1140
Arts Plastiques
lundi, 2 octobre 2017
/ ED EDESTA

Séminaire

Les Vies Artificielles

Paragraph & AIAC-INREV 

Ce séminaire est mené dans le cadre des séminaires CréaTIC

mardi 27 novembre, 2018 - de 10h à 17h

 

 

Responsables du séminaire

 

 

Lieu

 

Centre de Veille et d’Innovation (CVI) de CréaTIC
Tour Montparnasse, 5ème étage
33 rue du Maine, 75015 Paris
Porte : entrée du public

 

Présentation 

 

Ce séminaire a pour objectif de mettre en relation des scientifiques et des artistes intéressés par les problématiques de la vie artificielle dans les écosystèmes numériques afin de partager leurs expériences et de construire des collaborations dans ce domaine.

Comme le montre lexposition récente « Artiste & Robots » au Grand Palais les créations mettant en scène des « vies artificielles » sont à la fois anciennes et/mais toujours d’actualité, d’autant plus, à l’heure de l’Internet des Objets où les dispositifs numériques ou artistiques se voient dotées de plus en plus d’une certaine forme d’autonomie.

Les présentations et les discussions seront centrées sur les moyens de concevoir, créer et produire ces existences artificielles, ainsi que sur les enjeux et les risques de leur prolifération.

 

Programme du séminaire

 

Cliquez ici pour plus d’informations sur ce séminaire sur le site de CréaTIC

 

 

_________________________________________________

 

Séminaire

Master 2 et Doctorants

Nouvelles matérialités en photographie et art contemporain

Michelle Debat - AIAC & Matthieu Boucherit (artiste invité)

19 Novembre 2018 - INHA

18h - 20h

 

 

Affiche recto - Nouvelles matérialités en photographie et art contemporain

 

 

Affiche verso - Nouvelles matérialités en photographie et art contemporain - Matthieu Boucherit

 

 

 

_________________________________________________

 

 

Séminaire

Agentivité des points de vue dans la recherche en création numérique

 Chu-Yin Chen (INREV-AIAC) et Anne Bationo (C3U-Paragraph)

Octobre - Novembre 2018 

 

 

Thématiques : 

 

La création comme activité de recherche

 

Animé par : Chu-Yin Chen (INREV-AIAC) et Anne Bationo (C3U-Paragraph)

 

Intervenants : Jean Vion-Dury (FRE-CNRS 2006 PRISM)

 

Calendrier : en octobre ou début novembre

 

 

Lieu : Université Paris 8

 

Toute forme de recherche et de création mobilise de nombreuses ressources cognitives relevant de l’imagination, de l’intuition et de savoir-faire, parfois préréflexifs. La création artistique numérique comporte la particularité de devoir s’exprimer dans un cadre rationnel lié à la technologie et aux modèles scientifiques tout en offrant de nouveaux modes d’expérimentation. Le souhait de préserver la dynamique créative dans ce rapport entre l’invention/l’imagination et la rigueur imposée par les sciences dures conduit à réfléchir sur les qualités cognitives nécessaires pour avancer dans la recherche et création numérique.

 

Michel Bitbol a introduit le thème du ‘Point de vue de l’agent’ et soulevé une étude de son versant vécu comme une nouvelle approche complémentaire dans les sciences de la connaissance et de l’esprit. « Cette approche en première personne (du singulier ou du pluriel), ne se permet aucun jugement de valeur, et prend la centralité humaine comme un fait contingent, mais incontournable lié à la situation de qui en parle ».

 

L’approche en première personne est aujourd’hui acceptée par la communauté scientifique, surtout dans le domaine des arts. La question de la subjectivité/singularité est au coeur des processus de création. Si la faculté imaginative ou une disposition à l’écoute de l’intuition créative accompagnent l’action de créer considérée comme un système enactif et présentificatif (F. Varéla), il s’avère nécessaire par la suite de pouvoir élaborer un système représentificatif. Il s’agit de la capacité à verbaliser l’acte créatif et d’y abstraire de nouvelles catégories dissimulées dans l’expérience singulière.

 

Centré sur les expériences de création et réception en art, ce séminaire présentera des méthodes d’exploration de l’agentivité des points de vue, comme l’entretien d’explicitation (P. Vermersch), la phénoménologie expérientielle (J. Vion Dury), la micro-phénoménologie (C. Petitmengin).

 

 

 

_________________________________________________

 

 

Séminaire

Postmémoire et archéologie du fantôme

PHAY Soko

Janvier - Mai 2018

 

 

Les meurtres de masse n’exercent pas seulement des effets sur les victimes et leurs proches, ils agissent également sur leurs descendants. C’est cette transmission du traumatisme sur les générations d’après que tente de décrire la notion de « postmémoire », forgée par Marianne Hirsch. L’ambition du séminaire est d’étudier comment les arts visuels prennent en charge cette mémoire indirecte, et à partir de différents types d’archives et de traces, en assurent des formes de transmission culturelle et sociale. L’approche méthodologique se rapprocherait d’une archéologie du fantôme : il s’agira de repérer les traces de l’effacement des traces, celles qui révèlent en creux la disparition des corps et des images.


Calendrier prévisionnel

 

Dates : Mardi 30 janvier 2018, 6 février 2018, 13 février 2018, 20 février 2018, 27 février 2018, 6 mars 2016, 13 mars 2018, 20 mars 2018, 27 mars 2018, 10 avril 2018, 15 mai 2018

 

Heures : 18h à 20h


Lieux :

 

INHA

 

 

_________________________________________________


documentos descargar
• , (PDF - 419.1 ko)