Ecole doctorale esthétique, sciences et technologies des Arts - ED 159 - Université Paris 8
http://www.edesta.univ-paris8.fr/spip.php?article1140
Arts Plastiques
lundi, 2 octobre 2017
/ ED EDESTA

PHAY Soko

 Postmémoire et archéologie du fantôme

 

Calendrier prévisionnel

dates, Mardi 30 janvier 2018, 6 février 2018, 13 février 2018, 20 février 2018, 27 février 2018, 6 mars 2016, 13 mars 2018, 20 mars 2018, 27 mars 2018, 10 avril 2018, 15 mai 2018

heures : 18h à 20h

 

lieux  : INHA

 

Les meurtres de masse n’exercent pas seulement des effets sur les victimes et leurs proches, ils agissent également sur leurs descendants. C’est cette transmission du traumatisme sur les générations d’après que tente de décrire la notion de « postmémoire », forgée par Marianne Hirsch. L’ambition du séminaire est d’étudier comment les arts visuels prennent en charge cette mémoire indirecte, et à partir de différents types d’archives et de traces, en assurent des formes de transmission culturelle et sociale. L’approche méthodologique se rapprocherait d’une archéologie du fantôme : il s’agira de repérer les traces de l’effacement des traces, celles qui révèlent en creux la disparition des corps et des images.

 

Michelle Debat

 

Nouvelles matérialités en photographie et en art contemporain

 

Calendrier prévisionnel 1° semestre 2017-2018

 

dates, 2, 23 octobre, 6, 20 novembre, 4, 18 décembre 2017

heures 18h-20h – Paris – INHA – Salle Benjamin

 

Photographie en acte(s) reste le titre générique d’un séminaire de recherche articulant réflexions, rencontres,

échanges avec ce qui fait théoriquement l’actualité du champ artistique contemporain où la photographie est présente, où elle travaille, où elle est en acte.

Après six années consacrées à la photographie comme vecteur, puis comme vecteur entre les arts, vecteur ayant conduit théoriquement à la question de son agentivité en tant qu’image et à celle de ses agir (s) et/ou ses faire-agir (s) en tant qu’objet, puis à celle plus ouverte et parfois allégorique de « portrait d’activités » (de quoi et non de qui l ‘image estelle l’ image ?), nous ouvrons cette année un nouveau cycle de recherche autour de la question de et des matérialités, question qui irradie non seulement la pratique photographique – dans ce qui est depuis quelques années re-devenu l’un des champs d’investigation prisé par nombre de jeunes artistes – à savoir une certaine pratique des technologies anciennes de la photographie (sténopé, gomme bichromatée, projections, ..) – réinvestissant la question, du médium et du support, du faire et du processus, des définitions élémentaires de la première technologie de la matière qu’est la photographie (méta-photographie !,..) - mais question de matérialité(s) qui travaille un pan plus large de l’art contemporain avec ses dispositifs, ses nouveaux agencements, celui où les différents médiums se côtoient, se croisent, s’hybrident parfois, et où différents champs épistémologiques se rencontrent (sciences, technologies, économie…) et contribuent à inventer des formes ou des propositions artistiques inédites aux enjeux sociaux – culturels et civilisationnels aussi contemporains que nécessaires à interroger.

 

1° SEMESTRE 2017-2018

- lundi 26 septembre 2017 (rentrée à Paris 8 12h-14h30)

- lundi 2 octobre 2017 : Présentation du séminaire : Les nouvelles matérialités en photographie et art

contemporain

- Lundi 23 octobre 2017 : Doctorant : Vincent Duché

 

Le visage calculé :

Le calcul algorithmique appliqué à la représentation du visage comme paradigme de l’indicialité

 

- lundi 6 novembre 2017 : Invitée : Jocelyne Alloucherie – artiste canadienne

 

Exposition monographique La chambre des ombres, Domaine de Kerguéhennec (25 juin-5 nov 2017).

Publication de textes de l’artiste : Le cahier des ombres, éd. Domaine de Kerguéhennec, 2017.

 

- Lundi 20 novembre 2017 :

 

Invités : Yuki Onodera & Aki Lumi, photographes

 

Expositions oct-nov 2017 : Impromptus, Paris/ Pierre-Yves Caër Galery et Mecanics, PhotoFairs Shanghai,

 

- Lundi 4 décembre 2017 :

 

 Invitées : Anne Lacoste, conservatrice, et (sous réserve) Sophie Webel, directricede la fondation Jean Dubuffet, co-auteurs de l’ouvrage et de l’exposition Jean Dubuffet, l’outil photographique,

éd. Photosynthèses, 2017 – RIP – Arles.

 

- Lundi 18 décembre 2017 :

 

Invité : Ismael Bahri – artiste

 

Exposition Instruments ( juin – sept 2017), Paris – Musée du jeu de Paume

 

 

Jean-Philippe ANTOINE

 

Art, forme, valeur. Logiques de l’abondance

 

Calendrier prévisionnel

mercredi matin 9h30-12h00 1er semestre

hebdomadaire à partir du 4 octobre

 

INHA Salle Mariette mercredi matin 9h30-1200

 

Le séminaire explorera ce semestre les relations entre forme et valeur, en rapport avec les définitions modernes de l’art. On cherchera à fournir une alternative aux modèles dominants de la valeur, exprimés en termes de marché et fondés sur la rareté, en prenant pour moyens d’analyse de l’art et des artefacts les concepts d’abondance, de suffisance et de production domestique, et en élaborant une analyse des puissances de la forme en tant que réceptacle d’intensités différentielles mémorables.