Ecole doctorale esthétique, sciences et technologies des Arts - ED 159 - Université Paris 8
http://www.edesta.univ-paris8.fr/spip.php?article1139
Scènes du monde
mardi, 19 septembre 2017
/ ED EDESTA

 

Séminaire de recherche

« Histoire du spectateur – XIXe-XXIe siècles »

 

2018-2019

 

Présentation

 

Le séminaire de recherche « Histoire du spectateur – 19e-21e siècles », animé par des chercheurs et doctorants de l’EA 1573 (Scènes du monde, création, savoirs critiques), axe « Histoire des formes spectaculaires : théâtre, opéra, pratiques hybrides », interroge la place du spectateur dans l’événement spectaculaire, tant du point de vue historiographique et critique, que du point de vue esthétique, psychique, social ou politique. Favorisant le dialogue interdisciplinaire, il cherche à décloisonner l’approche du spectacle par une diversité de méthodologies, de thèmes et de points de vue. Ainsi comment se représenter le regard et les émotions des spectateurs du passé ? Comment en rendre compte, à travers quels documents et sous quelle forme ? Quelles parcelles d’un moment, d’un lieu, d’une atmosphère, ces documents nous ont-ils transmis ? Qu’est-ce qui fait du spectateur le point d’ancrage d’un geste créateur politique ? Comment le public se cristallise-t-il parfois en communauté critique ou esthète ? Où se forment les communautés spectatorielles d’aujourd’hui ? Qu’est-ce qu’un spectateur émancipé ? un spectateur augmenté ? Comment les créateurs l’intègrent-ils dans leurs pratiques ? Quel est l’impact sur lui des médias et médiations ?

 

Le programme de l’année 2018-2019 comprend des interventions axées sur les spectateurs de formes populaires, voire peu légitimes, du 19e siècle, sur des pratiques de spectateurs en situation limite ou extrême, où l’hybridation des arts donne sens à l’écoute et au regard intérieur. De plus, nous aborderons cette année la question de la transmission de l’expérience spectatorielle.

En fonction des invités, certaines séances peuvent se dérouler partiellement en anglais.

Les doctorants de toutes les disciplines intéressées par l’art et la culture sont les bienvenus.

 

6 séances dans l’année, le jeudi de 17h à 19h.

 

 

Lieu :  

Société d’histoire du théâtre, 71 rue de Richelieu Paris 2e.

 

Métro :

Bourse, Pyramides, Palais Royal, Quatre-Septembre

 

Contact :

Isabelle Moindrot (icr.moindrot@gmail.com)

 

 

-----

 

Programme 2018-2019

 

 

Le jeudi 11 octobre 2018

Laurène Haslé (EPHE - Université Paris 8, doctorante)

« Spectateurs du boulevard au XIXe siècle de 1840 à 1880. Le public d’Adolphe Lemoine-Montigny, directeur du Théâtre du Gymnase (1844-1880) »

Séance animée par Jean-Claude Yon (Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, EPHE)

 

Le jeudi 13 décembre 2018

Fabien Cavaillé et Claire Lechevalier (Université de Caen)

« Autour du programmeRécits de spectateurs (Université de Caen, EA Lettres-Arts du spectacle-Langues Romanes) : premières conclusions et pistes de recherche »

Séance animée par Leonardo Mancini (Université Paris 8 et Università degli Studi de Turin, doctorant)

 

Le jeudi 24 janvier 2019

Chang-Il Kang (Université Paris 8)

« Comprendre les spectateurs des premiers films coréens »

Séance animée par Céline Gailleurd (Université Paris 8, Département Cinéma)

 

Le jeudi 28 mars 2019

Jillian Rogers (University of Cork)

« Musique, regard et résilience – Pratiquer, écouter, regarder la musique en situation post-traumatique » –

Séance animée par Isabelle Moindrot (Université Paris 8, Département Théâtre)

 

Le jeudi 18 avril 2019

Adam Frank (University of British Columbia – Institut d’études avancées, Paris)

« "A thing I do not see" - Gertrude Stein’s radio theater »

Séance animée par Frédéric Maurin (Université Sorbonne Nouvelle, Institut d’Études théâtrales)

 

Le jeudi 23 mai 2019

Olivier Goetz (Université de Lorraine)

« Spectateurs du geste Belle Époque »

Séance animée par Guy Ducrey (Université de Strasbourg, Institut de Littérature comparée)

 

 

______________________________________________

 

 

Séminaire

Politiques culturelles : Enjeux de l’environnement culturel

Scènes du monde & ARTEC

Martial Poirson

Contact : martial.poirson@yahoo.fr

Janvier 2019

 

 

Conçu comme un enseignement en situation dans un lieu de création, ce séminaire a pour objectif de sensibiliser les étudiants aux statuts, fonctions et organisations du travail créateur au sein d’une grande institution théâtrale. Il accorde une importance particulière à l’« artisanat » du spectacle, par la confrontation directe avec les ateliers de réalisation (accessoires, costumes, décors), les régies (son, lumière, plateau) et les équipes artistiques (comédiens, dramaturges, metteurs en scène), afin de mieux comprendre les contraintes pratiques d’une création collective dont la réalisation repose sur la collaboration étroite entre un grand nombre d’intervenants aux formations, compétences, exigences aussi divers que complémentaires. Le séminaire se déroulera à la Comédie-Française, à la fois exception et référence des théâtres subventionnés, avec ses trois salles (Richelieu, Vieux Colombier, Studio Théâtre), ses 400 salariés répartis en plus de 40 métiers, dont une Troupe permanente soumise aux contraintes de l’Alternance et au service du Répertoire. Il s’intéressera à son histoire, ses archives et leurs modes de valorisation au moyen des humanités numériques, mais aussi au rôle qu’elle a tenu et tient encore au sein du réseau des théâtres publics.

 

Calendrier prévisionnel

Intensif, 14-21 janvier 2019 + dates spécifiques.

À la Comédie-Française et au Centquatre.

 

 

_______________________________________________

 

 

Séminaire

Théâtre/Politique/Société : Arts & crise

Scènes du monde & ARTEC

Martial Poirson

Contact : martial.poirson@yahoo.fr

2018 - janvier 2019

 

 

À partir d’un ensemble de dispositifs issues de différents domaines de l’art, en particulier le spectacle vivant, mais pas seulement (cinéma, arts plastiques, muséographie...), ce séminaire envisage une traversée des œuvres qui s’emparent de la crise économique, politique, sociale, culturelle ou écologique. À la croisée des arts, des sciences sociales et de la philosophie politique, il propose la plongée dans un art de crise et offre une grille de lecture du sursaut néolibéral de nos sociétés postmodernes, à l’heure du capitalisme cognitif, des conflits interculturels, des mouvements insurrectionnels, des guerres civiles et des génocides. Il porte à nouvel examen le redéploiement d’un art politique qui s’avoue rarement en tant que tel et revendique une forme de détour. Le séminaire portera sur les « fictions d’histoire » et les avatars mémoriels, avant de se concentrer sur les « reflets d’actualité ». Une large place sera laissée aux interventions d’artistes (auteurs, dramaturges, metteurs en scène, performeurs, plasticiens) et de spécialistes de différents domaines…

 

Calendrier prévisionnel

 

Institut National d’Histoire de l’Art, Salle Walter Benjamin, a priori le lundi de 17 à 20h au 1er semestre et une journée intensive en janvier (date à confirmer et quelques dates hors créneau)

 

_______________________________________________

 

 

Séminaire

Politiques culturelles et création à l’ère numérique : avatars mémoriels, fictions d’histoire

Scènes du monde & ARTEC

Martial Poirson

Contact : martial.poirson@yahoo.fr

Septembre 2018

 

 

La « révolution numérique » a profondément reconfiguré le rapport au travail créateur, depuis ses modes de production jusqu’à ses modalités de réception. Alors que le capitalisme cognitif invente de nouveaux modèles d’exploitation de l’innovation et de la créativité, l’économie de l’attention expérimente de nouvelles stratégies de capture des ressources attentionnelles, dans un espace saturé par la surabondance de données et l’exigence de « visibilité » au sein des nouvelles technologies d’information et de communication. Si les « industries créatives » s’inscrivent de façon relativement naturelle (bien que problématique) dans cet environnement numérique, d’autres secteurs artistiques, tels que le spectacle vivant ou le patrimoine, doivent trouver leur voie au sein de cette configuration inédite. Alors qu’un nombre croissant d’artistes-entrepreneurs développe des stratégies d’utilisation, de détournement ou d’infiltration des virtualités créatives des cultures numériques, les politiques publiques de la culture font face aux injonctions contradictoires de ces outils ambivalents de valorisation de la création. L’observation participante des processus de création numérique de dispositifs multimédias permettra d’engager la réflexion sur les écosystèmes culturels à l’ère numérique. Elle donnera lieu à des réalisations encadrées à l’occasion d’ateliers pratiques dans les lieux de création (salles de spectacle, expositions, musées). Le séminaire articulera journées d’études et ateliers, dans la perspective d’une recherche-création.

 

Calendrier prévisionnel

 

22-29 septembre 2018 + Planning spécifique aux S1 et S2.

Au Centquatre et au Centre Culturel International de Cerisy.