Vous êtes ici : Accueil > Séminaires et ateliers > EDESTA Séminaires transversaux
  • EDESTA Séminaires transversaux

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • SEMINAIRES ET ATELIERS DE RECHERCHE

     

    EDESTA propose en 2018-2019 quatre séminaires et ateliers transversaux, animés par des directeurs de recherche des différents laboratoires composant l’école doctorale, et ouverts à l’ensemble des doctorants de toutes nos disciplines. Un séminaire sera animé par des doctorants. Un programme de conférences organisé par ArTeC s’adresse également aux doctorants d’EDESTA. Dans le cadre des neuf séminaires ou activités préconisés par le parcours doctoral (en cours de mise en œuvre), durant les trois années de thèse, il est conseillé à chaque doctorant de participer à au moins 6 séances par an de ces divers séminaires.

     

     

    PDF - 493.6 ko
    EDESTA - Formations et programmes 2018-2019

     

     

    -----

     

    Atelier de présentations de doctorants

    Décrire et analyser les œuvres

    Coordination : Jean-Philippe Antoine (AIAC), Christa Blümlinger (ESTCA) et Isabelle Ginot (MUSIDANSE)

    Décembre 2018 - Avril 2019

     

     

     

    L’analyse et la description des œuvres constituent des enjeux si fondamentaux de l’étude et de la fabrication des arts qu’ils en deviennent aisément invisibles. Or, implicite ou explicite, outillée de techniques précises ou guidée par l’intuition, la description fait partie de toute recherche. Le séminaire s’attachera à inventorier les méthodes et techniques mises en œuvre dans diverses disciplines artistiques (arts plastiques, cinéma, danse, musique, théâtre, performance, etc.), à analyser leurs apports théoriques et pratiques, les débats qu’ils suscitent, enfin les difficultés et bonheurs propres que procurent chacun de ces objets.

    Chaque séance est animée par (au moins) deux directeurs de recherche issus de laboratoires différents, et accueille deux doctorants (préférablement issus de deux laboratoires différents) qui s’interrogent sur le rôle que jouent, au sein de leur recherche, la description et l’analyse d’œuvres. 

     

     

    ----- 

     

    Atelier de présentations de doctorants

    La recherche et la création artistique

    Coordination : Katia Légeret, (Scènes du monde, création, savoirs critiques),  Eric Bonnet (AIAC)

    Information, contact : Eric Bonnet, bonneterc@gmail.com 

    Mercredi 12 décembre de 15 h à 18 h, Université Paris 8, Amphi 4 (Bât A)

     

     

     

    Dans son article « Recherche » (Vocabulaire d’esthétique, PUF, 1990), Etienne Souriau compare le travail du chercheur en esthétique avec celui de l’artiste. La pratique de l’artiste s’inscrit dans une temporalité multiple et une conduite plus empirique que la recherche théorique. Comment mener une thèse de recherche qui soit l’articulation d’une pratique engagée et d’une réflexion théorique associant un double mouvement, l’analyse de son propre travail et l’analyse des processus créateurs chez d’autres artistes ? Comment travailler dans l’intervalle qui sépare l’oeuvre, l’image et le texte ?

     

     

    -----

     

    Séminaire inter- et transdisciplinaire de recherche

    (arts plastiques, musique, danse) 

    Écologies des œuvres et des pratiques artistiques

    Coordination  : Roberto Barbanti (TEAMeD-AIAC), Makis Solomos et Isabelle Ginot (MUSIDANSE)

    Octobre 2018 - mai 2019

     

     

     

    Responsables :

     

    enseignants-chercheurs : Roberto BARBANTI (AIAC), Isabelle GINOT (MUSIDANSE), Makis SOLOMOS (MUSIDANSE) ;  

    doctorants : Yann AUCOMPTE (AIAC), Antoine FREYCHET (MUSIDANSE),  Alice GERVAIS-RAGU (MUSIDANSE)

    Contact  : isabelle.ginot@univ-paris8.fr - makis.solomos@univ-paris8.fr

     

    Calendrier prévisionnel :
    • Deux colloques : 11, 12, 13 Octobre 2018 et 16, 17, 18 mai 2019
    • Trois journées : 15 décembre, 9 mars, 6 avril (INHA, salle et heure à préciser)

     

    Présentation :

     

    Après avoir interrogé en 2016-2017 la création artistique et la dimension esthétique au regard de leurs implications écologiques croissantes en analysant des multiples questions contextuelles (« Arts, musique, complexité et monde animal » ; « Paysage, milieu, environnement, ambiance... » ; « L’éthique du son 1 et 2 »), le séminaire a poursuivi pendant l’année 2017-2018 l’analyse du « tournant écologique » en prenant en compte les pratiques artistiques dans leurs apports critiques. Les notions de normativité sociale et esthétique ont été abordées. Quatre journées d’études ont été ainsi organisées : « Critiques de la modernité (et post-modernité) et écosophies de l’art » ; « Écologie sociale 1 : scènes handies » ; « Arts, communs, décroissance » ; « Écologie sociale 2 : Rester. Étranger ».

    Pour l’année 2018-2019, le séminaire poursuit les recherches sur esthétique, contextualité et normativité en focalisant maintenant le travail commun sur les dynamiques de transition esthétiques et sociales en cours. À travers la thématisation et l’analyse des œuvres et des pratiques esthétiques les plus actuelles, la recherche vise à identifier et clarifier les enjeux et les perspectives de la nouvelle esthétique en train de se faire.

     

     

    -----

     

     

    Séminaire transdisciplinaire et inter-universités

     

    L’histoire des spectacles face au numérique

    Coordination : Marguerite Chabrol (ESTCA / ArTeC)

    Contact : mchabrol@univ-paris8.fr

    Décembre 2018 - Janvier 2019 

     

     

     

    Cet atelier est mené en collaboration avec Tiphaine Karsenti en études théâtrales à Paris Nanterre et se mène dans le cadre des ateliers d’ArTeC.

     

    Calendrier et lieux : Université Paris 8, a priori le mardi de 15 à 18h au 1er semestre et une journée intensive en janvier (le 18, date à confirmer), salle : C 204

    Détails sur : http://www.artweb.univ-paris8.fr/?Emploi-du-temps-1130

     

    L’atelier vise à former aux problématiques et aux usages des humanités numériques appliquées aux histoires du théâtre et du cinéma, dans une perspective d’ouverture disciplinaire. A partir de l’exemple de projets récemment développés, nous nous interrogerons sur les apports de plate-formes numériques conçues ad hoc, en articulant réflexions théoriques, retours d’expérience, regards critiques et utilisation encadrée de ces outils par les étudiants.

    Nous aborderons 4 problématiques spécifiques :

    • La médiation des archives, de la transcription de documents à la constitution de plate-formes heuristiques visant à organiser la collecte collaborative de données.
    • La définition de typologies par les spécialistes des champs disciplinaires. Les plateformes de recherche se distinguent des outils numériques proposés par les institutions patrimoniales par leurs catégories parfois construites en dehors de nomenclatures pré-établies, dont nous interrogerons à la fois le caractère opérationnel et les limites.
    • La manipulation des données dans un travail commun entre spécialistes des spectacles et ingénieurs, infographistes, etc.
    • L’exploitation scientifique. Les plateformes produisent de nouveaux sujets de recherche, mais ré-ouvrent aussi des enquêtes, et invitent à analyser les données qu’elles contiennent à la lumière d’autres éléments, puisés dans les archives ou élaborés théoriquement à partir d’autres corpus.

    Les travaux pratiques porteront plus spécifiquement sur la plate-forme dédiée au film musical classique hollywoodien entre 1929 et 1972 (http://mc2.labex-arts-h2h.univ-paris8.fr/) que les étudiants manipuleront en lien avec des sujets de recherche sur les stars, la censure, les styles musicaux ou dansés, ou sur les liens du film musical avec la scène.

    Certaines séances seront animées par des développeurs qui contribueront aussi à la réalisation finale de visualisations à partir des données de la base.

     

     

     -----

     
     

    Séminaire interdisciplinaire et interuniversitaire

    Animé et organisé par des doctorant.e.s

     

    Penser la création contemporaine dans le Cône Sud

     

    Doctorant.e.s. responsables : Ignacio Albornoz (EDESTA, ESTCA), Claire Allouche (EDESTA, ESTCA), Leslie Cassagne (EDESTA, Scènes du monde), Célia Jésupret (Université Lyon 2, ED3LA, Passages), Baptiste Mongis (IHEAL)

    Contacts : creationdansleconesud@gmail.com ; allouche.claire@gmail.com

     

     

    Calendrier, lieux  : ENS, 45, rue d’Ulm, 75005 Paris ; Salle d’expression artistique (salle à confirmer)

     

    Le séminaire a lieu à raison d’une séance par mois (en novembre, décembre, février, mars, avril, mai). Les dates, heures et salles seront confirmées avant chaque séance via le site du Département Histoire et Théorie des Arts de l’ENS Ulm (http://dhta.ens.fr/) et la mailing-list du groupe de recherche (creationdansleconesud@gmail.com). Il sera par ailleurs annoncé sur la page Facebook du groupe de recherche : https://www.facebook.com/Cr%C3%A9ation-contemporaine-dans-le-C%C3%B4ne-Sud-696349220737706/

     

     

    Présentation

     

    Nous sommes doctorants en études cinématographiques, danse, théâtre, arts visuels et sciences humaines mais également latinophiles : nous tournons nos regards et nos recherches vers l’Argentine, le Brésil, le Chili et l’Uruguay. C’est la raison pour laquelle il nous importe d’interroger les créations artistiques contemporaines dans le Cône Sud, à travers l’observation de formes et d’espaces artistiques - c’est-à-dire des films, pièces de théâtre, de danse, mais aussi des interventions artistiques, des lieux de création et de rencontre tels que des festivals ou des centres culturels -, tout en problématisant le contexte socio-politique de leur émergence.

    Nous accorderons de l’importance au visionnage des œuvres - ou des traces d’œuvres - qui font l’objet de nos recherches, ainsi qu’à la rencontre avec des artistes qui viendront nous parler de leur pratique et de leur contexte de création. Nous souhaitons circuler de façon dynamique entre des créations qui sont diffusées à échelle internationale et celles dont la réception est plus locale, en réactivant à chaque séance la même question : comment mener une recherche sur la création contemporaine dans le Cône Sud entre les deux rives de l’Atlantique en ne perdant ni le fil des productions ni notre capacité à les cartographier dans un champ plus vaste ?

     

     

    -----

     

     

    Programme de conférences et ateliers

     

    Investigations sur le rapport entre recherche et création
    ArTeC 2018-2019

     

    Semptembre 2018 - Avril 2019 

     

     

     

    Les horaires et salles sont susceptibles de varier au fil du semestre, et seront à vérifier sur le site en ligne : eur-artec.fr

     

    • Pré-activité : Jeudi 20 septembre 2018, INHA :
      • Bruno Latour, Discussion sur la recherche-création (Lancement d’ArTeC)
    • Lundi 29 octobre 2018, 17h-20h : Auditorium à l’INHA (2 rue Vivienne 75002 Paris) :
      • Grande conférence de Clémentine Deliss, Recherche et curation : alliances et organes
    • Vendredi 9 novembre 2018, 13h30-18h, Académie Fratellini :
      • Séminaire transdisciplinaire : Anne Sèdes, Corps infini : retour sur un projet de formation par la recherche et par la création
    • Lundi 12 novembre, 14h-18h, MSH 410 : séminaire transdisciplinaire :
      • Pascal Nicolas-LeStrat, La recherche entre action sociale et création
        • Qu’est-ce que la recherche-action ? Pourquoi la pratiquer ? Comment ?
    • Lundi 26 novembre 2018, 14h-18h, INHA, salle Vasary, puis Salle Pereisc :
      • Grande conférence de Erin Manning & Brian Massumi, Propositions de recherche-création
        • Problèmes de recherche posés par : Mathieu Bouvier (Edesta)
    • Lundi 3 décembre 2018, 14h-18h, MSH 408 :
      • Grand atelier autour de Christophe Hanna
        • Comment concevoir une enquête à la charnière de la poésie, de l’esthétique, de la sociologie, de l’économie ?
        • Lecture : Christophe Hanna, Argent, Paris, Éditions Amsterdam, 2018
    • Lundi 10 décembre 2018, 14h-18h, MSH 410 :
      • Séminaire transdisciplinaire  : Gwenola Wagon et Marie Preston, La recherche-création du point de vue des art 
    • Mardi 11 décembre 2018, 15h-19h, UPN Max Weber Salle 2 :
      • Grande conférence de Pierre-Damien Huyghe, La recherche-création à contretemps
        • Lectures : Pierre-Damien Huyghe, Contre-temps, Paris, B42, 2017
    • Vacances de fin d’année
    • Lundi 14 janvier 2019, 14h-18h, salle ? :
      • Séminaire transdisciplinaire : Patrick Mollaret & Jean-Louis Tavani, Recherches empiriques sur la création. Psychologie sociale et jugement esthétique
    • Vendredi 25 janvier 14h-18h, MSH 414 :
      • Séminaire transdisciplinaire : Pierre Bayard,Comment écrire des livres que personne n’avait imaginés ?
        • Lectures : Pierre Bayard, Le plagiat par anticipation, Paris, Minuit, 2009 & Et si les œuvres changeaient d’auteur ?, Paris, Minuit, 2010
    • Lundi 28 janvier 2019, 14h-18h, Salle ? :
      • Grande Conférence de Grégory Chatonsky, La recherche-création en arts numériques
    • Lundi 11 février 2019, 14h-18h, UPN :
      • Séminaire transdisciplinaire : Elie During, Philosophie de la recherche-création
    • Lundi 18 mars 2019, 14h-18h, MSH 410 :
      • Séminaire transdisciplinaire : Asaf Bachrach, Les gestes de la recherche
    • Vendredi 5 avril 2019, 9h-13h, MSH 401 :
      • Séminaire transdisciplinaire : Christian Biet, Recherche-création et performance théâtrale (séminaire transdisciplinaire)
    • Lundi 8 avril 2019, 14h-18h, Nanterre Salle ? :
      • Grande conférence de Dennis Looney, Pour une recherche d’emploi créative : les pistes de la MLA

     

     

     

    Adresses des séminaires

     

    • UNIVERSITE PARIS 8 VINCENNES-SAINT-DENIS : 2, rue de la Liberté, 93526 Saint Denis, Métro : Saint-Denis-Université
    • INHA  : 2, rue Vivienne, 75002 Paris, Métro : Bourse ou Palais Royal
    • MSH NORD : 20 Avenue George Sand, 93210 Saint-Denis, Métro : Front Populaire
    • EHESS  : 105 bd Raspail 75006 Paris, Métro : Notre-Dame-de-Champs/ Saint-Placide
    • ENS Ulm : 45 Rue d’Ulm, 75005 Paris, Métro : Luxembourg/ Cardinal Lemoine

     

    Contacts EDESTA

     

    Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis

    EDESTA –

    Ecole doctorale N° 159 : « Ecole doctorale esthétique, sciences et technologies des arts »

     

    Directrice  : Isabelle Ginot – direction.edesta@univ-paris8.fr

    Directrice adjointe  : Christa Blümlinger

    Responsable administratif  : recrutement en cours

     

    Batiment D 2ème étage – Porte D 218

    Courriel  : edesta@univ-paris8.fr

    Tel. : 01 49 40 73 66

     

    _______________________________________________

     

     

    Séminaire

    Politiques culturelles : Enjeux de l’environnement culturel

    Scènes du monde & ARTEC

    Martial Poirson

    Contact : martial.poirson@yahoo.fr

    Janvier 2019

     

     

    Conçu comme un enseignement en situation dans un lieu de création, ce séminaire a pour objectif de sensibiliser les étudiants aux statuts, fonctions et organisations du travail créateur au sein d’une grande institution théâtrale. Il accorde une importance particulière à l’« artisanat » du spectacle, par la confrontation directe avec les ateliers de réalisation (accessoires, costumes, décors), les régies (son, lumière, plateau) et les équipes artistiques (comédiens, dramaturges, metteurs en scène), afin de mieux comprendre les contraintes pratiques d’une création collective dont la réalisation repose sur la collaboration étroite entre un grand nombre d’intervenants aux formations, compétences, exigences aussi divers que complémentaires. Le séminaire se déroulera à la Comédie-Française, à la fois exception et référence des théâtres subventionnés, avec ses trois salles (Richelieu, Vieux Colombier, Studio Théâtre), ses 400 salariés répartis en plus de 40 métiers, dont une Troupe permanente soumise aux contraintes de l’Alternance et au service du Répertoire. Il s’intéressera à son histoire, ses archives et leurs modes de valorisation au moyen des humanités numériques, mais aussi au rôle qu’elle a tenu et tient encore au sein du réseau des théâtres publics.

     

    Calendrier prévisionnel

    Intensif, 14-21 janvier 2019 + dates spécifiques.

    À la Comédie-Française et au Centquatre.

     

     

    _______________________________________________

     

     

    Séminaire

    Théâtre/Politique/Société : Arts & crise

    Scènes du monde & ARTEC

    Martial Poirson

    Contact : martial.poirson@yahoo.fr

    2018 - janvier 2019

     

     

    À partir d’un ensemble de dispositifs issues de différents domaines de l’art, en particulier le spectacle vivant, mais pas seulement (cinéma, arts plastiques, muséographie...), ce séminaire envisage une traversée des œuvres qui s’emparent de la crise économique, politique, sociale, culturelle ou écologique. À la croisée des arts, des sciences sociales et de la philosophie politique, il propose la plongée dans un art de crise et offre une grille de lecture du sursaut néolibéral de nos sociétés postmodernes, à l’heure du capitalisme cognitif, des conflits interculturels, des mouvements insurrectionnels, des guerres civiles et des génocides. Il porte à nouvel examen le redéploiement d’un art politique qui s’avoue rarement en tant que tel et revendique une forme de détour. Le séminaire portera sur les « fictions d’histoire » et les avatars mémoriels, avant de se concentrer sur les « reflets d’actualité ». Une large place sera laissée aux interventions d’artistes (auteurs, dramaturges, metteurs en scène, performeurs, plasticiens) et de spécialistes de différents domaines…

     

    Calendrier prévisionnel

     

    Institut National d’Histoire de l’Art, Salle Walter Benjamin, a priori le lundi de 17 à 20h au 1er semestre et une journée intensive en janvier (date à confirmer et quelques dates hors créneau)

     

    _______________________________________________

     

     

    Séminaire

    Politiques culturelles et création à l’ère numérique : avatars mémoriels, fictions d’histoire

    Scènes du monde & ARTEC

    Martial Poirson

    Contact : martial.poirson@yahoo.fr

    Septembre 2018

     

     

    La « révolution numérique » a profondément reconfiguré le rapport au travail créateur, depuis ses modes de production jusqu’à ses modalités de réception. Alors que le capitalisme cognitif invente de nouveaux modèles d’exploitation de l’innovation et de la créativité, l’économie de l’attention expérimente de nouvelles stratégies de capture des ressources attentionnelles, dans un espace saturé par la surabondance de données et l’exigence de « visibilité » au sein des nouvelles technologies d’information et de communication. Si les « industries créatives » s’inscrivent de façon relativement naturelle (bien que problématique) dans cet environnement numérique, d’autres secteurs artistiques, tels que le spectacle vivant ou le patrimoine, doivent trouver leur voie au sein de cette configuration inédite. Alors qu’un nombre croissant d’artistes-entrepreneurs développe des stratégies d’utilisation, de détournement ou d’infiltration des virtualités créatives des cultures numériques, les politiques publiques de la culture font face aux injonctions contradictoires de ces outils ambivalents de valorisation de la création. L’observation participante des processus de création numérique de dispositifs multimédias permettra d’engager la réflexion sur les écosystèmes culturels à l’ère numérique. Elle donnera lieu à des réalisations encadrées à l’occasion d’ateliers pratiques dans les lieux de création (salles de spectacle, expositions, musées). Le séminaire articulera journées d’études et ateliers, dans la perspective d’une recherche-création.

     

    Calendrier prévisionnel

     

    22-29 septembre 2018 + Planning spécifique aux S1 et S2.

    Au Centquatre et au Centre Culturel International de Cerisy.

     

     

    _______________________________________________

     

     

    Séminaire

    Arts, écologies, transitions

    MUSIDANSE, AIAC

    Roberto Barbanti, Isabelle Ginot, Makis Solomos

    2017 - 2018

     

     

    Ce séminaire poursuit le séminaire « Art, écologie, complexité » de 2016-2017, centré sur la musique et les arts plastiques, dans le cadre duquel ont eu lieu plusieurs journées d’études : « Arts, musique, complexité et monde animal » ; « Paysage, milieu, environnement, ambiance… » ; « L’éthique du son 1 et 2 ». Une dernière journée a accueilli des communications de doctorants ainsi qu’une communication d’Isabelle Ginot qui, depuis, s’est jointe au projet, y ajoutant la danse. Le séminaire entend interroger la création artistique au regard de son implication écologique croissante qu’on observe ces dernières années. Le « tournant esthétique », avec lequel les artistes interrogent la relation à l’environnement naturel, social et mental, en appelle à la recherche d’une nouvelle approche théorique et pratique. À travers la quête d’une recontextualisation inédite de l’art émerge l’idée d’une pluralité des approches écologiques des œuvres. Le séminaire entend thématiser les questionnements qui en seront issus dans quatre séances : les samedis 18 novembre, 16 décembre, 10 mars, 7 avril, de 9h30 à 18h, salle Vasari.

     

    Dates :

     

    • 7 avril 2018. 18 novembre 2017 : Critiques de la modernité (et post-modernité) et écosophies de l’art
      • Journée d’études avec Roberto Barbanti, Clara Biermann, Isabelle Ginot, Claude Mollard, Kostas Paparrigopoulos , Carmen Pardo, Makis Solomos, Cécile Sorin

     

    • 7 avril 2018 : Conférence hybride de Barbara Manzetti

     

    • 10 mars 2018. Art et commun
      • Journée d’études avec Roberto Barbanti, Agostino Di Scipio, Sabine Feisst, Isabelle Ginot, Isabelle Launay, Louisa Martin Chevalier, Duccio Scotini, Anne Sèdes, Alain Bonardi, Makis Solomos, Lorraine Verner

     

    Lieu :

     

    INHA

     

     

    _______________________________________________

     

     

    Séminaire

    Art, écologie, complexité

    MUSIDANSE, AIAC

    Roberto Barbanti, Makis Solomos

    Octobre 2016 - Mars 2017

     

     

    Ce séminaire entend interroger la création artistique – notamment dans le domaine des arts plastiques, de la musique et des arts sonores, mais aussi dans d’autres disciplines artistiques – au regard de son implication écologique croissante qu’on observe ces dernières années. Le « tournant esthétique », avec lequel les artistes interrogent la relation à l’environnement naturel, social et mental, démontre l’insuffisance de toute position exclusivement axée sur une vision purement anthropocentrée et autoréférentielle propre à la conception du « monde de l’art » qui a dominé la pensée esthétique de ce dernier demi-siècle. Le constat de départ est celui de l’émergence d’une nouvelle conception esthétique qui s’est imposée au niveau des sciences de la nature en montrant la dimension holiste et systémique de la réalité ainsi que les interconnexions essentielles entre organique et inorganique. Le séminaire se propose de contribuer à l’identification et à la définition des fondamentaux de cette nouvelle esthétique à la hauteur des défis théoriques et pratiques de notre temps.

     

    Détail des séances
    • 29 octobre 2016 : Introduction au séminaire
    • 10 décembre 2016 : Arts, musique, complexité et monde animal
      • Journée d’études autour de François-Bernard Mâche avec Autour de François-Bernard Mâche : avec Anne-Sylvie Barthel, Georges Bériachvili, Antoine Freychet, Marta Grabocz, François-Bernard Mâche
    • 18 février 2017 : Paysage, milieu, environnement, ambiance…
      • Journée d’études avec Catherine Chomarat-Ruiz, Joanne Clavel, Christine Guillebaud, Elsa Kiourtsoglou, Makis Solomos, Jean-Paul Thibaud
    • 25 mars 2017 : Geste critique et handicap
      • Journée d’études avec Yann Aucompte, Muriel Blondeau, Pauline Escot, Joao Fernandes, Alice Gervais-Ragu, Léo Larbi
    • 22 mars 2017 : L’éthique du son 
      • Journée d’études avec Agostino Di Scipio, Carmen Pardo Salgado, Makis Solomos, Luis Velasco-Pufleau, Juliette Volcler

     

    Lieu :

     

    INHA

     

     

    _______________________________________________

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page